Pont du diable

Normalie

00 33 (0)6 08 91 19 19

normalie@free.fr

bp 230

5 rue du professeur Vincent

78530 BUC

FRANCE

Pont du Diable : Un peu d'histoire et de légendes :

Les Forts de l’Esseillon furent édifiés au début du XIXe siècle par le Royaume de Piémont-Sardaigne pour se défendre des invasions françaises. Quatre de ces forts sont répartis sur la rive droite de l’Arc. Une redoute (infrastructure militaire fermée) est disposée de l’autre côté de la rivière sur sa rive gauche. Entre les deux ensembles un petit pont surnommé le « Pont du Diable » enjambe des falaises abruptes.

Le pont du Diable a suscité bien des légendes.

L’une d’elle raconte que le bâtisseur du pont, incapable de finir son ouvrage à temps, fit appel au diable, en échange de l’âme du premier passant qui empruntera le pont. Le bâtisseur fit alors passer un bouc, et depuis ce jour le Diable mauriennais a quatre cornes, et le pont porte son nom pour se souvenir de la bonne farce du bâtisseur.